Brandon Gercara / Table ronde : "Le retour LGBTQI+"

Mis à jour : févr. 8

Dans le cadre du séminaire mouvements de résistances et d'émancipations.

© Crédit photo Lou-Anna Serre


TABLE RONDE : « Le retour LGBTQI+ », avec Brandon Gercara Mathilde Lebon, Raya Martigny et Sheinara Tanjabi, à la Box.


« La Réunion, île dont l’histoire s’efface au profit d'un récit colonial. Terre où l’on prône un discours du « vivre ensemble » pour sans doute effacer les expériences de celleux qui au quotidien vivent des situations de discriminations. Est-ce une réthorique touristique ? Nous accueillons chez nous des individus qui refusent la diversité des genres et des sexualités. Et puis une grande majorité - celleux qui se nomment les « expatrié.e.s », ceux qui au bout de quelques jours à expérimenter notre terre, sèment le trouble dans nos émancipations, lissent les problématiques décoloniales et intersectionnelles, monopolisent et capitalisent nos questionnements. Comment ne pas entendre nos paroles, nos expériences quand la majorité invisible crie ? Aujourd’hui, j’invite mes sœurs, frères, adelphes qui à cause de leurs identités de genres et/ou sexuelles ont dû quitter leur maison - une contrainte qui n’est jamais posée chez les privilégié.e.s. Nous sommes réuni·e.s par nos conditions similaires. Nous cherchons à fédérer un «nous». Ce nous existe déjà. Il est là prêt à fleurir, à militer pour la diversité. Il s’agit du nous KWIR, les queer créoles qui semblent être divisé.e.s par les discours assimilationnistes. Une grande partie des personnes LGBTQIA+ réunionnaises font partie de la diaspora. Iels ont sauté la mer pour pouvoir s'émanciper encouragé.e.s par une politique de mobilité qui ne nous laisse pas sauvent d'autre choix que d'imaginer un avenir ailleurs, en France mais surtout pas chez nous. S’ajoute à cela, tout un contexte socio-économique et géographique qui ne favorise pas l’émancipation de la diversité des identités de genres, romantiques et sexuelles. Alors, quelle place pour les personnes LGBTQIA+ réunionnaises sur leur territoire. Comment envisager le retour des personnes LGBTQI+ à La Réunion et sortir du schéma « partir pour s’épanouir » ? »*


*Brandon Gercara


Pour avoir plus d'information sur la plateforme de recherche de Brandon Gercara intitulé "Requeer" voici un lien qui peut vous être utile : https://requeer.re

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout